Qu’est ce qu’une pendule lyre ?

De nos jours, il est très difficile de trouver un rare clocks comme la pendule lyre. Celle-ci est une horloge sous la forme d’un instrument de musique.

Historique

Une pendule lyre, appelée aussi pendule de cheminée est une horloge destinée à être posée sur une place immobile, dont le mécanisme est ajusté par un pendule (également appelé balancier). On l’appelle parfois le pendule de Paris et pendule de bureau. Vers 1750, Paris produit les premières pendules à poser, équipées d’un mouvement à pendule circulaire. L’originalité de ce mouvement réside principalement dans la forme de la platine, qui est plutôt circulaire que rectangulaire. Sa conception n’est pas l’œuvre d’un seul inventeur, car les contacts entre les maitres sont fréquents.

Fabrication des mouvements

Au XIXe siècle, les usines horlogères antique clocks se situaient principalement en Franche-Comté ou à Saint-Nicolas d’Aliermont en Normandie, et les mouvements bruts étaient expédiés à des industriels parisiens : mouvements blancs ou blancs-roulants. Ce sont des mouvements nus, avec 2 platines percés, des barillets installés sans ressorts, des minuteries complètes, des mécanismes d’horlogerie et de sonnerie. L’ancre, le pendule et sa suspension n’ont pas été installés. Le dresseur de l’horloger coupe la roue d’échappement, limitant ainsi la longueur du balancier. Il assemble tout pour un mouvement complet, puis l’intègre dans une boîte sélectionnée pour produire une pendule lyre.

Mécanique et œuvre

La pendule a une signification plus ou moins allégorique sur la cheminée de la salle familiale. Au milieu du XIXe siècle, la pendule lyre connaît un grand succès. La pendule cheminée qui a perdu son élan participe désormais à la décoration de la pièce. L’horloge de cheminée est le symbole incontesté de la réussite sociale, le centre et l’élément principal de cette pièce. Par conséquent, certaines pendule lyre sont de véritables œuvres d’art réalisées à la main par les meilleurs artisans. L’engouement pour les horloges de cheminée est allé de pair avec l’essor de la bourgeoisie pendant la révolution industrielle. En termes de fabrication, la démocratisation de l’horloge prend deux formes : la mécanisation de la production du mouvement et la production du thème de la réplication de plusieurs exemplaires.

Le choix de matériaux moins chers ajoute à l’effort de réduction des coûts. La production en série a fait de l’albâtre et du bronze poli le sujet. Dans le passé, les artistes utilisaient de manière privilégiée le bronze doré, le marbre, le bois précieux ou le cristal.

Comment vendre une antiquité sur internet ?
Antiquités : comment se déroule une vente aux enchères publiques ?